Pendant 48h : jusqu'à -50% de réduction + une livraison 100% Gratuite
  • info@arethahair.com
  • SUPPORT 24H/24 7J/7

Comment faire une tresse africaine ?

par Rédacteur 1 sur July 14, 2019

tresse collée

On reconnaît à la tresse africaine sa finesse, mais surtout sa grande quantité. En effet, les tresses afro également appelées tresses plaquées, collées ou cornrow sont tissées de manière compacte et reproduites des dizaines de fois. Le temps de réalisations est conséquent et peut prendre plusieurs heures, voire deux à trois jours selon la tisseuse et la personne à tisser. Il existe plusieurs façons de porter une tresse africaine ou une tresse afro, mais les plus répandues sont la tresse classique et la tresse collée. Cette dernière est plus complexe à réaliser et à porter. D’ailleurs vous trouverez ci-dessous des explications sur la réalisation d’une tresse africaine collée. La tresse collée est très tendance et pratique, car elle permet de réaliser plusieurs coiffures. La plupart du temps, les femmes portent des tresses collées uniquement pour les tissages (ou greffage de cheveux) et pour supporter les perruques. La tresse collée peut être une série de tresses, réparties uniformément et linéairement du front à la nuque, c’est d’ailleurs la version la plus courante. Par ailleurs, il existe aussi les tresses avec une seule grosse natte, plutôt imposant, car rassemblant une grande partie des cheveux, le long de la tête, rappelant le dos d’un dragon, d’où son nom de « tresse dragon ». Sinon, la « tresse couronne » suivant le tour de la tête, circulaire ou le modèle boxeur sont d’autres alternatives de tresses collées.

  1. Faites un plan de votre style de tresse

Gardez toujours à l’esprit votre objectif final, c’est-à-dire, comment imaginez-vous votre tête lorsque la tresse sera finie. Aidez-vous d’un porte-perruque en y mettant des marques pour avoir plus de précisions. Pour votre début, la quantité idéale serait des nattes de quatre à six sections, de l’avant vers l’arrière de la tête.
Déterminez à l’avance les traces que les tresses doivent suivre. Voulez-vous qu’elles soient droites, courbées, en va-et-vient ? Puis, délimitez ensuite la largeur.

 

  1. Hydratez les cheveux

Il est important de bien hydrater les cheveux avant chaque tresse, mais n’en abusez pas non plus. En effet, le cheveu se dilate lorsqu’il est mouillé et contracte lorsqu’il est sec. Une légère hydratation stressera moins votre cuir chevelu. Facilitez-vous la tâche à l’aide d’un pulvérisateur en mélangeant l’eau à un démêlant. Peignez ou brossez doucement les cheveux pour enlever les nœuds.

 

  1. Bien séparer les cheveux

Commencez par prendre une mèche de cheveux sur le devant, là où vous voulez commencer la première tresse. Peu importe que vous commenciez au milieu ou sur les côtés, cela dépend uniquement de votre style. Mettez de côté les cheveux que vous ne tressez pas. Utilisez une pince crabe ou des barrettes pour faciliter le démêlage. C’est juste un moyen pour éviter les interférences entre les cheveux. Séparez bien les autres cheveux pour que vous puissiez suivre la ligne. Enfin, prenez une petite section de cheveux. N'en prenez pas trop, surtout près de la racine des cheveux, sinon vous risquez de tirailler le cuir chevelu et cela lui mettra une pression que vous n’allez pas du tout apprécier. N'hésitez pas à hydrater chaque mèche ou section de cheveux avec de la crème.

 

  1. Ajoutez les cheveux à mesure que vous tressez

C’est là qu’une tresse se transforme en plaquée ou en cornrow. Ajoutez les cheveux de la mèche suivante pendant que vous maintenez ou tressez la mèche précédente. Ce processus sert à attacher la tresse au cuir chevelu. Chaque fois que vous prenez l'un des trois morceaux de cheveux à tresser, retirez doucement les cheveux de la section séparée et ajoutez-les à mesure que vous tressez. Ajoutez les mèches régulièrement pour un look uniforme.

 

  1. Poursuivez la tresse en ajoutant des mèches

Au fur et à mesure que vous vous approchez de la nuque, continuez à tresser la section de cheveux, en ajoutant plus de cheveux dans le cornrow.

 

  1. Démêlez les sections de cheveux

Vous n’avez probablement pas besoin de démêlant si vous faites du cornrow sur des cheveux lisses ou défrisés. Par contre les cheveux bouclés, frisés ou crépus ont auront besoin. Le démêlage se fait au fur et à mesure de la section donc, munissez-vous suffisamment de produit démêlant pour mener à bien le travail. Tirez vos doigts à travers les cheveux en même temps que vous frayez un chemin à travers eux. Cette manière de faire donnera l’aspect uniforme à votre tresse.
N’arrêtez surtout pas de tresser, particulièrement, si les cheveux sont longs. Certes elles ne seront pas collées à la tête, néanmoins, maintenez votre rythme pour qu’elle reste régulière et cohérente.

 

  1. Sécurisez les pointes ou les extrémités

Pour éviter que les pointes de cornrow ne se déforment, vous pouvez les enrouler autour de votre doigt. Cela fonctionne mieux sur les cheveux qui n’ont pas subi de défrisage ou lissage. Pour les cheveux raides dont les pointes ne tiennent pas tout seul, utilisez des élastiques ou des barrettes sans pression.
Laisser une réponse

Les commentaires doivent être approuvés avant de s'afficher


RETOUR AU SOMMET